FORET des sources du Touch :: Saint-André / Fabas / Lilhac / Salerm

La rubrique du Collectif de la Forêt des Sources du Touch.

JPEG - 125.1 ko

JPEG - 55.8 ko

La forêt des sources du Touch est un massif forestier de 800 ha dont la moitié est, depuis 2012, propriété du fonds d’investissement Amundi qui gère des actifs du Crédit Agricole. La gestion de la forêt est déléguée à la Société Forestière de la Caisse des Dépôts et Consignations. Celle-ci consiste en la mise en œuvre d’un plan simple de gestion qui définit les modalités d’exploitation de la forêt. Ce plan de gestion a été approuvé par les autorités compétentes (le Centre Régional de la Propriété Forestière -CRPF).

La forêt était initialement une forêt de feuillus avec une dominance de chênes et de charmes. Dans les années 70, elle a fait l’objet d’importantes coupes qui ont été suivies de plantations de résineux (Sapin de Douglas et Pin maritime principalement) mais un nombre important de chênes avaient été préservés ce qui donne un caractère unique à cette forêt. Il faut noter que ces plantations de résineux avaient bénéficié de généreuses subventions publiques. Au cours des 50 dernières années la forêt a progressivement évolué vers une forêt mixte dans laquelle la biodiversité a commencé à retrouver une certaine richesse. Ceci avait justifié sa classification en Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF de type 1).

La gestion actuellement appliquée est productiviste avec une recherche de rendements à court terme qui conduit à une importante détérioration du patrimoine forestier et de la biodiversité. A ce jour il y a déjà eu 80 ha de coupes rases qui ont été stoppées en janvier dernier à la suite de l’initiative engagée par les riverains, avec l’appui initial des maires des 3 communes concernées (St André, Fabas et Salerm). Il était initialement prévu que 80% (320 ha) de la forêt propriété de Amundi soient massacrés par des coupes rases, valeur qui aurait été récemment revue à 46%. Le plan de gestion prévoit la replantation intégralement en résineux des surfaces coupées.

Les coupes rases qui ont été réalisées conduisent à une destruction non seulement de la végétation et de toute la faune présente mais aussi des sols qui mettront des décennies à se reconstituer. De telles pratiques entraînent aussi une libération massive du carbone qui avait été stocké dans les sols.

Il y a contradiction flagrante entre les engagements sociétaux et environnementaux des gestionnaires. La Société Forestière est labellisée « entreprise engagée pour la nature » par l’Office Français de la Biodiversité et communique activement sur la priorité qu’ils accordent à la biodiversité dans leur modèle d’exploitation forestière. Les coupes sont aussi labellisées PEFC mais la très faible crédibilité de ce label, auto-attribué par les exploitants forestiers, est maintenant clairement établie bien que malheureusement encore peu connue des consommateurs.

Depuis février dernier, le collectif créé à la suite de la marche de décembre 2021, a engagé le dialogue avec la Société Forestière en la mettant en face de ses contradictions. Il y a de forts indices que le plan de gestion actuellement en vigueur n’a pas été respecté (ce qui traduit une défaillance des services de l’Etat) car il prévoyait de ne pas couper une partie des chênes. En tout état de cause, une exploitation forestière basée sur des coupes rases est en totale contradiction avec une approche qui est aussi censée prendre en compte la biodiversité et l’impact des changements climatiques.

Le collectif a préparé une proposition pour une autre gestion de la forêt des sources du
Touch qui a été remise à la Société Forestière.

PDF - 3.3 Mo
Propositions pour une forêt citoyenne
20 pages illustrées de cartes et photos. Sept 2022. V1

Pour participer à la mobilisation, nous vous proposons de remplir ce petit formulaire :
Gardez le contact avec la Forêt des Sources du Touch.

PNG - 588 ko

31420 Saint-André (canton Aurignac)
31230 Fabas, Salerm, Lilhac, Saint-Frajou (canton de l’Isle-en-Dodon)
Communauté de Commune Cœur et Coteaux du Comminges
Pays de Comminges
Département de la Haute-Garonne
Région Occitanie

Avec :
Amundi Investissement Forestier



Documents joints

Prises de parole lors de la marche du 29 (...)
Prises de parole lors de la marche du 29 (...)
André, Thierry, Cyril, Loïc, Angelo, Frédéric et Suzanne. 45min
Revue de presse des actions du Collectif de (...)
Revue de presse des actions du Collectif de (...)
Année 2022. Communiqués de presse. Articles France 3, Charlie Hebdo, Le Petits (...)
Dossier "Dégats durables" sur les (...)
Dossier "Dégats durables" sur les (...)
A destination de la DDT, PEFC et OFB
Documents d'urbanisme relatif à la forêt
Documents d'urbanisme relatif à la forêt
SCOT, PLUi, SRCE, PLU. Cartes et description ZNIEFF.

Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 21 janvier 2022

ARTICLE FRANCE 3 : Coupes rases en forêt : des riverains et des usagers d’un massif du Comminges s’inquiètent

par Juliette Meurin (21 janvier 2022) où le gestionnaire forestier (Caisse des dépôts), le CRPF (validation des plans de gestion) et l’association Vivre en Comminges ont été interviewé.

mercredi 29 décembre 2021

MARCHE #1 :: Venez constater les dégâts en forêt des sources du Touch :: dec 2021

Nous vous faisons le relais de cette initiative de rencontres du mercredi 29 décembre en vue de freiner les coupes rases abusives dans le massif forestier de 800 ha riverain de la bibliothèque/graineterie de l’association Vivre en Comminges.
Merci de faire abondamment tourner et de venir voir, rencontrer les riverains et usagers, discuter, s’indigner, imaginer, créer, construire un autre avenir...

jeudi 9 novembre 2006

Le projet de la Communauté de Communes du Canton d’Aurignac de 2002

Le projet de la Communauté de Communes du Canton d’Aurignac de 2002 : dossier complet de 37 pages (avec les annexes), format pdf, 2 Mo
Projet sans les annexes, 8 pages, pdf, 489Ko Les annexes : rapport d’évaluation de l’ONF (19 pages, pdf, 969Ko), convention Syndicat du Touch, lettres d’intention (...)

lundi 9 octobre 2006

Les cartes des communes et propriétaires de la forêt (avant 2012)

Sommaire des cartes :
Les surfaces du lac et de la forêt
La propriété à vendre par la SCFAFA
Les autres propriétaires de la forêt
La ZNIEFF de la forêt de Fabas - Lilhac
Les surfaces du lac et de la forêt
En trait bleu, les limites communales ; en surface pointillé les villages.
La (...)

lundi 9 octobre 2006

Un projet immobilier extravagant pour la forêt de St-André / Fabas
(abandonné en 2006)

En mars 2006, un projet de construction, dans la forêt, de 500 résidences permanentes et de loisirs ainsi qu’un golf 18 trous est présenté aux mairies de Fabas, Saint-André, Montbernard et Boussan ainsi qu’à la sous-préfecture en juin 2006.
Ce projet rentre dans la perceptive d’une vente de la forêt (...)

lundi 9 octobre 2006

Historique rapide de la forêt de 1966 à 2006

Cette forêt a été achetée par la SCFAFA (Société Civile Forestière et Agricole de Fabas et Saint-André) en novembre 1966.
Le 18 août 1967 de nouvelles parcelles sont acquises (Bonnesserre). A cette époque, il s’agissait encore d’un massif de feuillu, composé d’un taillis sous futaie de chêne.
Les (...)